Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Loading
  • Alimentation / Nutrition

    Alimentation moderne et nutriments

    supermarché

    Bonjour à tous,
    Aujourd’hui je voudrais vous parler d’un sujet qui me tient particulièrement à cœur : l’alimentation moderne. Parce que manger équilibré c’est bien (même très bien) mais manger sainement c’est encore mieux! Et parfois on pense un peu trop calories au lieu de penser nutriments. Moi la première! Pendant des années je n’ai pensé mon rééquilibrage alimentaire qu’en termes de quantité, d’allégé, moins gras, moins sucré pour zapper complètement ou presque la QUALITÉ des aliments que je mangeais.

    Macronutriments et micronutriments.

    J’essayais de faire attention aux MACRONUTRIMENTS, vous savez les fameux LIPIDES, PROTÉINES et GLUCIDES. Ce sont eux qui fournissent l’énergie à notre organisme donc ils sont bien évidemment essentiels. En revanche les MICRONUTRIMENTS que sont les oligo-éléments, les minéraux et les vitamines, je n’y prêtais pas grande attention. Mais bien que nos besoins les concernant soient minimes, ils sont essentiels à l’organisme et donc en cas de carence on court au devant de gros problèmes de santé.

    Voici notamment ceux que notre corps ne peut synthétiser lui-même et qui sont indispensables à notre santé:

    • Vitamines (A, B9, B12, C, D, E, K)
    • Minéraux (calcium, magnésium, fer, zinc, etc.)
    • Acides gras essentiels
    • Acides aminés (tout un tas de noms compliqués que je ne connais pas en détail)

    Je ne suis pas une spécialiste, aussi je dois sans doute en oublier mais je crois avoir cité les principaux.

    Normalement en ayant une alimentation équilibrée et variée nous devrions combler nos besoins en macronutriments et micronutriments. Oui, mais à l’heure actuelle se pose la question de la qualité des aliments que nous ingérons et bien que nous mangions plus qu’avant, nous consommons en fait bien moins de nutriments que nos grands-parents.

    Manger plus pour se nourrir moins.

    Cela semble paradoxal car aujourd’hui on trouve de tout partout: fruits et légumes à profusion, même les plus exotiques, du blé en quantité et de la viande à profusion.

    alimentation moderne

    Le fait est néanmoins que ces aliments sont bien moins nutritifs -voir même irritants pour notre organisme- qu’ils ne l’étaient quelques décennies en arrière seulement. Ils auraient même perdus jusqu’à 75% de leur valeur nutritive! Vous avez sans doute entendu parler du fait que pour retrouver les nutriments présents dans une pomme des années 1950, il fallait en consommer aujourd’hui 100 pour un même gain nutritif…youhoo!!

    Je ne vais pas m’étaler sur les causes mais en gros cela est dû à l’agriculture de masse et aux nouvelles techniques agricoles qui y sont associées : hybridation d’espèces, traitements chimiques intensifs, sols appauvris, etc.

    Alors comment faire me direz-vous pour palier à ce problème à notre niveau?

    Mon avis très personnel est qu’il faut privilégier la qualité à la quantité et repenser son mode d’alimentation et de consommation. C’est pour cela que j’ai fait le choix depuis quelques années de me tourner vers une alimentation bio ou bien raisonnée.

    Alimentation bio VS alimentation standardisée.

    On trouve heureusement des nutriments dans les fruits et légumes provenant de l’agriculture standardisée mais sachez qu’en moyenne leurs versions biologiques ou raisonnées en contiennent trois ou quatre fois plus! C’est le cas notamment des abricots.

    fruits

    L’abricot est un fruit très fragile, donc il nécessite beaucoup de traitements chimiques pour le protéger. Du coup, l’agriculture moderne a cherché à développer des variétés plus résistantes en passant par l’hybridation. C’est comme cela qu’est né le fameux Bergarouge, un joli abricot aux teintes rougeoyantes et au goût très fruité. Oui, sauf que cette nouvelle variété n’a rien à voir avec des variétés plus anciennes (et plus fragiles) telles que l’abricot muscat ou le rosé de Provence qui sont beaucoup plus riches nutritionnellement. Alors à défaut de choisir du bio, misez sur les variétés anciennes si vous le pouvez 😉

    Il y a également l’exemple des œufs.

    oeufs

    Les œufs d’aujourd’hui sont beaucoup plus riches en oméga 6 qu’en oméga 3. Forcément 90% des œufs vendus aujourd’hui sont des œufs élevés en batterie ou en cage (même avec un accès plein air) et nourris avec du maïs et du soja plein d’OGM, de l’huile de palme…bof bof! Et ces fameux oméga 6 sont soupçonnés de favoriser le cholestérol et l’obésité. Donc essayez au moins de miser sur du bio et encore mieux sur des œufs bio enrichis en graines de lin. Oui, c’est plus cher, mais c’est tellement meilleur pour votre santé! Et si vous avez la chance de connaître quelqu’un qui élève lui-même ses poules ou d’avoir des poules vous-mêmes, c’est encore l’idéal! 😉 Et ce n’est pas si rare que ça quand on se donne la peine de chercher un peu et de se renseigner autour de soi.

    oeufs bio

     

    Une solution à quel prix?

    Effectivement cette solution a un prix. Le bio coûte en moyenne deux fois plus cher que le conventionnel.

    Alors qu’à l’heure actuelle les gens consacrent 15% de leur budget à leur alimentation (contre 50% en 1950), nous sommes largement au dessus mon chéri et moi. Et nous ne sommes que deux pour le moment! Alors bien sûr c’est une question de CHOIX et de PRIORITÉ. On part peu en vacances, on économise sur d’autres postes qui nous semblent à nos yeux moins essentiels et on cuisine davantage pour moins gâcher.

    Des aliments bruts, non transformés.

    Mais sachez qu’il est possible de revoir son alimentation sans plomber son budget. Si vous achetez beaucoup de produits transformés ou de plats tout préparés et que vous optez pour leurs alternatives bio alors là oui, désolée de le dire, mais ça va douiller! Et mis à part le fait de consommer moins de pesticides je ne suis pas sûre que ce soit beaucoup plus sain au final…

    En revanche en se consacrant aux produits bruts : fruits, légumes, céréales, œufs, viande et poisson, déjà vous allégerez considérablement la facture.

    La viande et le poisson biologiques sont très chers, voir même hors de prix (bien qu’à mon sens cela se justifie d’une certaine façon) alors n’hésitez pas à en consommer moins, tout simplement. Vous trouverez vos protéines dans d’autres aliments bien moins chers tels que les légumineuses par exemple. Quoi? Mais si c’est juste trop bon les lentilles et les pois chiches! Il suffit de savoir les cuisiner^^

    Et encore une fois, essayez de consommer moins mais mieux. Revenons aux fondamentaux!

    Acheter moins mais mieux.

    Évitez autant que possible le gâchis en achetant vraiment ce dont vous avez besoin pour votre semaine. Au départ je ne vous cache pas que c’est assez difficile à déterminer -et encore aujourd’hui, ce n’est pas un de mes poins forts. Mais une petite astuce toute bête est d’établir grossièrement son menu de la semaine, avec des idées de recettes, pour n’acheter que l’essentiel. Ça ne vous empêchera pas de sortir des sentiers battus et de « craquer » sur autre chose un soir ou deux dans la semaine si l’envie vous en prend (il faut ne pas culpabiliser c’est sain et normal). Mais au moins 80% de votre alimentation aura été « maîtrisée » (je n’aime pas ce mot), et vous aurez donné à votre corps les nutriments nécessaires à son bon fonctionnement sans avoir recours à divers compléments alimentaires.

    Voilà, j’espère que cet article vous aura plu. J’ai l’impression de m’être étalée! 🙂

    Bien sur il n’y a aucune injonction à faire ceci ou cela. Seulement, je pense qu’aujourd’hui il est important d’avoir conscience de ce que l’on mange puisque l’alimentation est la clé de voûte de notre sacro-sainte santé.

    Comme le disait Hippocrate :

    Que ton alimentation soit ta première médecine.

     

    Si vous voulez en savoir plus sur l’alimentation santé :

  • Vous pourriez aimer

    2 Commentaires

  • Répondre Bon sens alimentaire : une appli pour mieux consommer - Healthy Pandicorn 18 juillet 2018 at 10 h 30 min

    […]  💡 Pour aller plus loin : Alimentation moderne et nutriments […]

  • Répondre Je lis...je vous dis! - Healthy Pandicorn 29 septembre 2018 at 8 h 46 min

    […] parle pas d’alimentation healthy au sens équilibrée et peu calorique, mais bien d’une alimentation santé (bien que l’une n’exclue pas l’autre). Car aujourd’hui, qu’avons […]

  • Laissez une réponse