Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Loading
  • Alimentation / Nutrition

    Quelles applications pour consommer sain au supermarché?

    consommation

    Comment consommer sain au supermarché?

    On le sait, faire ses courses en grande-surface est le mode d’achat le plus répandu dans les foyers. Mais qui dit supermarché, dit aussi nourriture industrielle.  Alors comment faire les bons choix pour manger sainement sans chambouler complètement son mode de consommation?

    Aujourd’hui, il existe toutes sortes d’applications sur nos smartphones pouvant nous aider à y voir plus clair dans nos habitudes de consommation en grande surface.

    La première application, sans doute la plus connue, est Yuka.

    logo yuka
    Avec ses 9 millions d’utilisateurs, elle est la reine des applications dans le domaine de la consommation. 

    En scannant le code-barre du produit, vous pouvez savoir si celui-ci est trop gras, trop sucré, trop salé ou bien s’il contient des additifs et pesticides dangereux pour la santé. Pour savoir si un produit est bon ou non selon ces critères, Yuka utilise un code couleurs et une note sur 100

    Vert : le produit a une bonne composition
    Orange : la composition est médiocre (trop gras, trop salé, trop sucré…)
    Rouge : le produit est mauvais (additifs déconseillés, pesticides…)

    Cela donne une première notion de qualité du produit. Mais attention! Cela ne veut pas dire que le produit est nutritionnellement bon.

    Il y a aussi parfois quelques aberrances, notamment sur le choix de noter de façon excellente un produit ultra transformé, ne contenant aucun nutriments!

    Certains critères me laissent aussi dubitatives. Par exemple, un paquet de barres chocolatées est noté rouge, mais contient des fibres et des protéines d’excellente quantité d’après l’application…A aucun moment, la QUALITÉ de ces fibres et de ces protéines n’est remise en cause. 

    Mais ce qui est intéressant, c’est que Yuka vous propose des alternatives plus saines si votre produit n’est pas top au niveau de sa composition. Ainsi, vous pouvez, grâce à un simple scan, faire de meilleurs choix alimentaires au supermarché.

    yuka

    Néanmoins, pour qu’elle soit complète il faudrait peut-être qu’elle prenne en compte la transformation du produit et également la quantité consommée.

    En effet, manger une portion de camembert noté orange n’est pas mauvais en soit. En revanche, manger le camembert en entier est plus risqué^^ De même, manger un paquet de biscuits ultra transformés mais sans additifs n’est pas plus sain que manger des amandes légèrement trop salées et contenant quelques additifs…

    La deuxième application est Openfoodfacts.

    outil de consommation

    C’est tout simplement celle qui sert de base de référence à Yuka 🙂

    Avec cette application, vous avez accès non seulement au Nutri-score des produits que vous scannez, mais aussi à leur groupe Nova.


    Le Nutri-score est un logo qui informe de la qualité nutritionnelle d’un produit grâce à une échelle de 5 couleurs : du vert foncé au orange foncé. A cela s’ajoute des lettres allant de A à E, du meilleur au moins bon!

    consommation alimentaire

    Le Nutri-score peut vous aider à choisir entre plusieurs produits d’un même rayon, celui qui a le meilleur score. Par exemple, choisir entre tous les paquets de céréales, celui ayant la meilleure qualité nutritionnelle. Vous pouvez également comparer deux produits identiques dans des marques différentes. A vous la consommation éclairée!

    La classification Nova quand à elle, évalue la transformation des aliments. Car on le sait, plus un produit est transformé, plus il est potentiellement dangereux pour notre santé!

    indice de consommation
    Ainsi, le groupe 1 correspond aux aliments peu ou non transformés. Le groupe 2, aux ingrédients culinaires basiques (sucre, huile, farine, etc.). Le groupe 3 correspond aux aliments transformés et le groupe 4 aux aliments ultra-transformés qui contiennent en général un grand nombre d’additifs. Ex : chips, pizzas, sodas, biscuits, etc.

    badfood

    Ce critère est essentiel car il permet de comprendre que privilégier les aliments bruts est vraiment important pour notre santé. D’un point de vue nutritionnel, vous ne trouverez pas mieux. Donc entre des légumes non bio avec des résidus de pesticides et un plat tout préparé sans additif, le plus sain et le plus nutritif restera toujours l’aliment brut, frais, non transformé!

    brocolis

    Enfin, ce que je trouve particulièrement cool sur Openfoodfacts, c’est qu’il s’agit d’une base de données collaborative libre, où chacun peut participer. Elle fait appel aux citoyens que nous sommes et – je trouve – incite davantage à prendre ses responsabilités en tant que consommateur éclairé^^

    Enfin, je voulais vous présenter l’application MyLabel, un peu moins connue que les deux précédentes.

    consommation

    Cette application vous permet de consommer selon vos valeurs, de façon plus éthique et responsable.

    Par exemple, MyLabel prend en compte le bien-être animal dans ses critères de choix, si vous êtes sensibilisés à cela. Les critères environnementaux, sociaux et santé sont également pris en compte. Je crois que c’est l’application la plus éthique que je connaisse niveau consommation. 

    C’est à vous de choisir les thématiques sur lesquels vous voulez être vigilants en sélectionnant une, ou plusieurs catégories proposées. En scannant le produit, l’application vous dit si celui-ci correspond (My) ou non (Not My) aux valeurs que vous avez sélectionnées. S’il est non conforme à vos valeurs, là encore, des alternatives vous seront proposées!

    consommation éthique

    C’est une application entièrement personnalisable, qui contrairement aux deux premières, prend en compte vos attentes en tant que consommateur. Ainsi deux personnes n’auront pas les mêmes notations sur un même produit, selon les critères qu’elles auront choisies préalablement : l’environnement ou le côté social par exemple. Et bonne nouvelle, ça marche aussi pour vos courses en ligne, grâce à l’installation d’un plugin dans votre navigateur. 

    Enfin, MyLabel s’appuie sur des sources associatives et des ONG pour garantir une information indépendante sur les produits.

    Seulement des aides!

    Voilà, je voulais tout de même vous rappeler que ces application sont à prendre pour ce qu’elles sont : de simples outils.

    Vous ne pouvez et ne devez pas baser votre alimentation uniquement sur leurs critères. Manger sain signifie avant tout manger de tout, en quantité raisonnable et prendre en compte son individualisme. Ainsi, avec ces applis, impossible de prendre en compte votre dépense énergétique, vos besoins caloriques journaliers, vos antécédents médicaux, etc.

    Donc oui, elle sont très utiles pour les consommateurs que nous sommes, mais elles ont leur limite. D’autant plus qu’elles ne fonctionnent que sur des produits « industriels » disposant d’un code-barre. Pour les fruits et légumes frais du marché impossibles à scanner, ils sont pourtant sans doute les meilleurs pour votre santé!

    consommation

    J’aurais tendance à vous dire de privilégier dans votre habitude de consommation justement tout ce qui n’est pas « scannable » (impossible de savoir si cela se dit) via ces applications : les fruits et légumes frais, les produits fermiers, le fait-maison, etc.

    Donc attention aux dérives, ne les laissez pas vous diriger^^ Gardez un œil critique, c’est cela être un véritable consom-acteur!

    consommacteur

     

    💡 Autre application sympa à découvrir : Bon sens alimentaire!

    💡 Pour aller plus loin : Alimentation moderne et nutriments

  • Vous pourriez aimer

    No Comments

    Laissez une réponse

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.