Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Loading
  • Parentalité

    Pourquoi mon enfant ne lit pas?

    Au secours! Mon enfant ne lit pas! Il n’aime rien, ne s’intéresse à rien, etc…Autant d’appels au secours lancés par des parents que j’ai pu croisés en médiathèque. Ma tâche consiste alors à essayer de trouver LE livre qui fera du non lecteur un futur lecteur, à la demande des parents. Je ne dis pas que cela ne fonctionne jamais mais ce n’est pas prendre le « problème » s’il en est un, par le bon bout. Encore faut-il se demander pourquoi son enfant ne lit pas.

     

    Les raisons du non-intérêt de l’enfant face au livre.

    Vous lisez, vous?

    L’enfant se construit par rapport à des modèles; en l’occurrence ses parents la plupart du temps. Si vous ne lisez pas ou peu, il y a de grandes chances pour que votre enfant vous imite. Vous êtes son modèle, il aura donc à cœur de reproduire vos gestes au quotidien, pour faire « comme les grands ». C’est en vous voyant mettre la table qu’il veut lui aussi participer, c’est en voyant les adultes faire qu’il passe du pot aux toilettes, etc. Et donc cela fonctionne de la même façon pour la lecture.

    Femme qui lit

    Aimez-vous qu’on vous impose les choses?

    Soyons honnêtes, il n’y a rien de plus désagréable que d’être forcé à faire quelque chose. Si on ne le fait pas par plaisir, à quoi bon? Ça ne deviendra jamais une habitude (cf. mon dernier article sur le sport à tout prix). Vous savez, en médiathèque on perd énormément de jeunes lecteurs au moment de l’adolescence. Pourquoi? Bien souvent à cause des nombreuses lectures « imposées » au collège et au lycée. Je ne dis pas que ce n’est pas bien de demander aux enfants de lire des classiques ou des romans quels qu’ils soient, mais la lecture en milieu scolaire a tendance a vite devenir une épreuve en soit. On est noté sur sa compréhension de l’histoire, sur son analyse du texte, etc. On perd l’essence même de ce qu’est la lecture, un lien intime (et non évaluable) entre un livre et son lecteur. Et on oublie bien sur la notion de plaisir!

    Quelle place faites-vous aux écrans?

    Vaste question d’actualité: la place faite aux écrans dans nos foyers! Le numérique c’est génial. Il serait dommage de ne pas en profiter. Néanmoins, le temps passé par les petits français (et les plus grands hein!) sur leur télévision, leur téléphone ou leur tablette ne cesse d’augmenter. Et cela bien sur au détriment d’autres activités comme la lecture. L’esprit des enfants est sans cesse happé par les images de ces écrans, sans cessent en mouvement. Difficile alors d’être suffisamment disponible pour se plonger dans la lecture d’un livre pendant plusieurs minutes (voir plusieurs heures pour les plus grands) avec l’impression de « ne rien faire ».

    Enfant devant un écran

    Votre enfant n’a-t-il pas trop d’activités?

    Nos rythmes d’adultes ont beaucoup évolué depuis quelques années. Nous manquons souvent cruellement de temps. Et nos enfants vivent la même chose: journées scolaires très denses, les devoirs du soir, leçons de piano la semaine, activités physiques le week-end, etc. Autant d’activités qui accaparent leur cerveau et leur attention à un rythme assez soutenu. Ont-ils vraiment le temps et la disponibilité « intellectuelle » de lire après tout cela? Ne sont-ils pas trop fatigués? N’est ce pas trop leur en demander? A vouloir courir plusieurs lièvres à la fois, il est certain d’en laisser filer quelques’uns. Quoi? Ce n’est pas la véritable expression? 🙂

    enfant fatiguée

    Mais que faire alors? Abandonner? Sûrement pas!

     

    Voici quelques conseils pour l’aider à aller vers la lecture:

    Mieux gérer le temps des écrans.

    Je ne sais pas si vous avez entendu parler de Serge Tisseron et de son formidable livre 3-6-9-12 : apprivoiser les écrans et grandir. Il y explique les règles d’usage devant les écrans par tranche d’âge et donne des conseils pour gérer au mieux le temps passer devant. Si vous avez l’occasion de le lire, foncez! C’est une référence en la matière.

    Apprivoiser les écrans et grandir

    Gérer les écrans va laisser davantage de temps à vos/votre enfant(s) pour faire autre chose. S’il s’ennuie ce n’est pas grave, cela lui donnera forcément l’envie de s’occuper autrement et s’il a des livres à sa disposition alors il  y viendra plus naturellement.

    Le plaisir avant tout.

    Par pitié ne jugez pas les choix de lecture de votre enfant! Bande-dessinée et manga plutôt que roman et alors? Il lit alors laissez-le en paix. La lecture ne peut devenir une habitude que dans le plaisir que cela procure. Laissez-le s’évader dans les histoires qu’il aura choisies, même si vous jugez que ce livre là n’est pas le plus adapté à son âge. J’entends souvent des parents dire à leur enfant : « ah non ne prends pas ça, c’est pour les bébés! ». Bien sur on est d’accord, vous devez avoir un œil sur le contenu (violence, sexualité, etc.) mais en général, faites leur confiance.

    enfant à la bibliothèque

    Pas d’évaluation de la compréhension.

    Ne leur imposez pas un compte rendu de lecture à chaque fois qu’ils ont fini un livre. Surtout si c’est dans le but de les évaluer ou pire même, de juger leur compréhension. Laissez cela à l’école qui a de meilleurs outils que vous et peut-être aussi une plus grande pédagogie pour le faire. En revanche rien ne vous empêche de discuter avec lui de son intérêt pour le livre: a-t-il aimé? Si oui, quel passage en particulier? En bref, comme vous le feriez avec un(e) ami(e) avec qui vous échangeriez sur vos lectures.

    Proposez-lui des livres adaptés.

    Je disais qu’il fallait laisser choisir l’enfant concernant ses lectures. Mais rien ne vous empêche de lui proposer des livres adaptés à sa maturité, à ce qui le passionne en ce moment, à ses centres d’intérêt en général. Vous êtes là pour l’accompagner et non pas le diriger. Mettez à sa disposition des livres dont vous saurez qu’ils pourront lui plaire et non pas qui vous plairaient à vous. Pour cela vous pouvez compter sur les libraires ou bibliothécaires, toujours prêts à vous dénicher des livres sur tels ou tels sujets : les chevaux, les chats, la magie,etc. C’est même un défi pour nous, si si! 🙂

    Une fille aime un livre

    Voilà et même si avec tous ces conseils vous n’y arrivez pas, ce n’est pas un drame en soit! Certains enfants viennent aux livres très tardivement (parfois lorsqu’ils sont adultes) et parfois cela ne les intéresse pas du tout. Soyez bienveillants et à l’écoute, parfois il suffit juste d’attendre le bon moment!

    Petite fille dévore les livresEnfant en pleine lecture

  • Vous pourriez aimer

    No Comments

    Laissez une réponse

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.